Quand j’étais petite je passais des heures dans ma chambre à découper, coller, fabriquer en écoutant des contes sur la vielle platine vinyle de mes parents. Des heures passionnantes, sans limite de temps et d’imagination.

Vers 7-8 ans, j’ai voulu être marchande de laine.  En ce début des années 80, où la mode était au tricot, j’adorais accompagner ma mère acheter de la laine : je rêvais devant ces étalages de couleurs à n’en plus finir !

 

À l’adolescence, je me suis passionnée pour la fabrication de bijoux au point de rêver intégrer la section bijoux des Arts décoratifs de Strasbourg. Comme je ne savais pas travailler le métal, je préparais le concours d’entrée en confectionnant des moules en plâtre gravés, dans lesquels je coulais de l’étain fondu dans une casserole. Malheureusement, les aléas de la vie ont fait que je n’ai pu présenter ce concours, mais l’idée de fabriquer des bijoux ne m’a jamais plus vraiment quittée.

 

Finalement, après une formation de graphiste à Besançon, j’ai intégré une agence de publicité. J’ai travaillé durant 18 ans dans ce milieu occupant divers postes, dont celui, les dernières années, de directrice artistique.

 

Une certaine lassitude aidant, j’ai eu, à un moment donné, envie de changer ma vie, son rythme, ses centres d’intérêt. Et c’est tout naturellement, que mes réflexions autour d’une éventuelle reconversion professionnelle m’ont amenée au bijou. Je décidai donc de renouer avec mon si lointain rêve, et, en 2013, j’intégrai l’école de bijoux contemporains, l’Afedap, à Paris. Ce fut une vraie révélation et j’acquis la certitude que j’étais à ma place. Forte de ma formation en bijou contemporain, j’ai créé, avec quatre autres artisanes (créatrices de bijoux et céramistes) un atelier indépendant.

 

Je crée désormais librement dans mon atelier des bijoux singuliers comme on crée des histoires. J’intègre, dans mes créations, des photos ou des objets que je glane dans les malles de mes ancêtres ou dans les brocantes. Je retrouve ainsi mes bonheurs de petite fille qui passait ses journées à associer, imaginer, créer…

© 2015 Virginie Blajberg.

  • Facebook - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle